h.I.A.t.u.s.

-A A +A
Du 26 Janv. 2021 au 06 Mars 2021

Marion Carré

Thionville : réalités itératives

2020

Lien vers la médiation de l'oeuvre en ligne :

https://anchor.fm/puz.../episodes/hIAtus--Marion-Carr-ep8ri2

Marion Carré

Thionville : réalités itératives

2020

Lien vers la médiation de l'oeuvre en ligne :

https://anchor.fm/puz.../episodes/hIAtus--Marion-Carr-ep8ri2

Compositions créées à l’aide de réseaux adverses génératifs et impression à encre pigmentaire sur papier. Tirage unique.

Les cartes sont le fruit d’interprétations subjectives de la géographie d’un territoire. Elles encapsulent une vision, une perception, l’essence d’une ville telle qu’ont pu la penser ou la retranscrire des individus avec les techniques de leur temps. L’intelligence artificielle est traversée par des dynamiques comparables dans la mesure où ses algorithmes encryptent des visions du monde d’un groupe restreint d’individus, bien que cela puisse affecter beaucoup d’autres.

A l’heure où cette technologie est omniprésente dans notre société, j’ai souhaité la mobiliser pour lui faire livrer à son tour une interprétation des contours de la ville en la nourrissant de centaines de cartes historiques de Thionville. Le fruit de ce travail est une métamorphose progressive du plan de l’espace urbain, non pas par le travail du temps mais cette fois par le travail itératif des algorithmes. Les fortifications muent peu à peu en racines qui s’enchevêtrent au coeur de la ville pour tendre vers l’abstraction. Les archives de la ville deviennent, au contact de l’intelligence artificielle, un organisme vivant.

Marion Carré explore la dialectique art/intelligence artificielle sous l’angle de la création. Elle mobilise cette technologie pour souligner des choses que l’on ne voit plus, que l’on ne remarque plus ou que l’on a cessé d’interroger. Mais plus qu’un simple outil, l’intelligence artificielle est aussi pour elle un sujet d’exploration artistique en soi. Par son travail, elle cherche à donner une matérialité à des problématiques, parfois intangibles, que posent les algorithmes qui se déploient dans notre société.

Marion mène également plusieurs activités en parallèle : entrepreneure, enseignante, conférencière et auteure. Toutes ces approches lui permettent d’explorer les relations entre art et intelligence artificielle sous des angles différents.

Elle a commencé à travailler sur cette thématique lorsqu’elle a co-fondé Ask Mona en 2017. Ask Mona est une startup qui mobilise l’intelligence artificielle pour rapprocher publics et institutions culturelles afin de contribuer à rendre la culture plus accessible.

Progressivement elle a mené en parallèle une exploration plus théorique du sujet qu’elle partage sous forme de conférences, d’enseignements (Sciences Po Paris, CELSA Sorbonne université, Aivancity) et d’un livre intitulé «Propos sur l’art et l’intelligence artificielle. Artiste en devenir?» publié en mars 2020.

-A A +A

Notre réseau institutionnel

La Ville de Thionville travaille en étroite collaboration avec ses partenaires locaux, régionaux et frontaliers.


Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public